Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal
 
Composition de l'échantillon
 
La population-cible est définie comme toute personne de 3 ans à 64 ans domiciliée en Belgique et séjournant dans un ménage privé sans restriction de nationalité.
Vu la base de sondage choisie pour l’échantillonnage (le Registre National), la population d’étude ne correspond cependant pas tout à fait à la population-cible. On peut notamment songer aux sans-abri ou aux illégaux n’ayant pas d’adresse officielle.
Enfin, des raisons pragmatiques expliquent l’exclusion de personnes “spécifiques”. Les personnes résidant dans des institutions, dans une communauté religieuse de plus de 8 personnes ou se trouvant incarcérées ont été exclues de l’échantillon en raison de leur liberté moindre en matière de choix alimentaire et d’un contexte de distribution plus réglementé. Les personnes qui ne maîtrisent pas suffisamment le français ou le néerlandais ont également été écartées de l’échantillonnage car toute personne sélectionnée doit répondre elle-même et les questions sont trop complexes pour être traduites.
L’échantillon se répartit entre 5 groupes d’âge (3-5 ans, 6-9 ans, 10-17 ans, 18-39 ans et 40-64 ans) et selon les 2 sexes.
 
Techniques d'échantillonnage
 
L’échantillon a été constitué en différentes étapes : stratification, multi-niveau (phases multiples) et échantillonnage aléatoire systématique
On procédé à une stratification provinciale afin de garantir une répartition géographique équilibrée.
11 strates ont ainsi été constituées : les 10 provinces belges et la Région Bruxelles-Capitale. Le nombre de personnes à interroger dans chaque province est indiqué ci-dessous proportionnellement à la taille de sa population :
 
Provinces ​Nombre de personnes sélectionnées
Anvers​ ​500
Limbourg 250
​Flandre orientale ​400
​Flandre occidentale ​350
Brabant flamand ​300
Région de Bruxelles-Capitale​ ​350
Brabant wallon ​100
Hainaut ​400
​Liège ​300
​Namur ​150
​Luxembourg ​100
 
Le nombre de communes par province a été sélectionné en fonction de la taille de la province considérée (nombre d’habitants) et de la taille des communes/villes à l’intérieur de cette province.
Des groupes de 50 personnes à interroger sont sélectionnés à l’intérieur de chaque province. La taille de la province détermine le nombre de groupes qui doivent être sélectionnés. En tenant compte aussi de la taille des communes, on garantit que les villes sont à coup sûr retenues (lorsqu’il s’agit de très grandes villes, plusieurs groupes y sont même sélectionnés) tandis que des communes plus petites (une ou plusieurs) sont aussi sélectionnées.
Pour un échantillon d’une dimension de 3200 personnes, 64 groupes (parties de villes ou communes) ont donc été choisis.